Catégories
Newsletter

« Bleu Calypso », polar sétois au goût salé

Alors, Niels Hogan, le fabricant de leurres, coupable ou innocent ?

Bonjour fan de polars,

J’espère que vous allez bien. Cette semaine on embarque sur la Méditerranée pour un polar dans l’ambiance du Sud, de Sète et de la pêche au bar… entre quelques meurtres tout de même…

FUN FACT

C’est pas comme le Port-Salut, c’est pas écrit dessus !

À votre avis, il a pu voir la fin du concert ?

  1. Oui, le flic lui en a acheté un peu sans rien dire… 
  2. Nope !

Réponse en bas de cette newsletter


TOPS DE LA SEMAINE en romans policiers


CHRONIQUE

Le calme de l’étang n’est pas gage de tranquillité

Genre : roman policier

Mots clés : pêche, Sète, leurres

J’ai aimé :

1 – Le lieu et l’ambiance : bon, ça se passe à Sète, à quelques kilomètres de ma ville natale, Aigues-Mortes. Je n’ai pu que me sentir chez moi en lisant ce roman. Et si vous ne connaissez pas la région sétoise, lire Bleu Calypso est l’occasion d’en découvrir l’ambiance et l’atmosphère typique de cet endroit.

2 – Le narrateur : ici, le narrateur n’est pas un flic ni un tueur. Non ! C’est Niels Hogan, un fabricant de leurres… Quel rapport me direz-vous ? Eh bien, c’est qu’il va se retrouver embarqué, bien malgré lui, dans une sombre affaire de meurtres. Lui qui s’était retiré du monde pour être tranquille, sa vie va être chamboulée !

3 – La pêche : je ne sais pas vous, mais moi les écrivain.e.s qui parviennent à m’apprendre des choses sur un sujet qui ne m’intéresse pas et ce, sans me donner l’impression de prendre une leçon, je les adore ! Parce qu’en plus de me détendre en lisant un polar, je suis plongée dans un nouvel univers et j’apprends plein de choses que je n’aurais pas apprises autrement : ici, c’est la pêche, le catch and release et la plongée !

4 – Le ton : j’ai particulièrement apprécié la plume de Charles Aubert, car il a le don d’employer des tournures décalées dans des situations parfois dramatiques. Certaines des images qu’il utilise sont à la fois tellement drôles et tellement pertinentes ! Je pense notamment à la technique de l’opossum et à la stratégie des chiens pour éviter les malentendus ! Vous comprendrez quand vous le lirez !

J’ai moins aimé :

1 – Section vide : oui, j’ai tout aimé dans ce roman ! C’est rare… mais ça arrive ! J’espère qu’il vous plaira autant que moi et je serais curieuse de savoir si des choses vous ont chagrinées dans ce roman et lesquelles 🙂

À savoir : trouillard.e.s ce roman est pour vous ! Il n’y pas de scène glauques ni angoissantes et l’ambiance du roman reste assez légère malgré les évènements dramatiques qui s’y déroulent. Mais cela reste un polar et pas un cosy-crime selon moi.

Résumé : Niels Hogan, quarantenaire bourru, a rompu les amarres. Profitant d’un plan social, il s’est installé – comme l’auteur – dans une cabane de pêcheurs au sud de Montpellier, où il vit de sa nouvelle activité d’artisan : il fabrique des leurres pour la pêche au bar. La vie simple, la douceur du temps, l’ermite n’a qu’un ami, son voisin, Vieux Bob, lui aussi en rupture, qui attend la visite de Lizzie, sa fille, journaliste. A l’occasion d’une partie de pêche, Niels découvre un cadavre. C’est le premier d’une longue liste de noyés. D’abord suspecté, Niels remonte l’enquête avec Lizzie.

Acheter le roman : (en l’achetant avec un des liens ci-dessous, vous me permettez de gagner de l’argent, sans que ça vous coûte un centime de plus : c’est une manière de me soutenir et me remercier des chroniques que je passe 2 heures par semaine à vous concocter 🙂 )


LES NEWS « MÊME PAS PEUR »

1 – En 2020, le livre audio a pris son envol dans la consommation de livres des Français.e.s. Le genre préféré des auditeurs-lecteurs : le polar et le thriller ! D’ailleurs, si vous ne l’avez pas encore découvert, je vous invite à écouter la saison 1 des Enquêtes de Moretti entièrement gratuitement ! C’est une série policière audio que j’ai écrite et produite.

2 – Le prix Babelio 2021 est en cours : jusqu’au 1er juin 2021, vous pouvez voter pour votre roman favori sur le site du prix.

3 – Idem pour le prix du polar 2021 des Petits mots des Libraires : vous pouvez voter jusqu’au 15 juin 2021 : voter en cliquant ici.


RÉPONSE

La bonne réponse était la 2 : le dealer a été interpellé !

Histoire vraie : 2014 – Lors d’un concert à Nantes un vendeur de drogue a proposé de la cocaïne à un policier lyonnais qui, en repos, assistait au concert. Le fonctionnaire a alerté ses collègues Nantais qui ont interpellé le dealer. Sur lui, ils ont saisi 36 grammes de poudre, conditionnée en sachets, prêts à la vente.

À très bientôt.

Trouillardement,

Rose, la romancière nomade

PS : vous aimez les polars ! Mon roman, Le Crépuscule d’Aurore – Enquête au bout du monde va vous plaire.

1 vendredi sur 2, par e-mail : les meilleurs romans policiers qui ne font pas peur, et du fun, gratuitement !🕵️

En cliquant sur "rejoindre", vous acceptez de recevoir un mail par semaine et approuvez notre politique de confidentialité. Vous pourrez vous désinscrire à tout moment à l'aide du lien dans les mails ou en m'envoyant un email à bonjour@roselivres.fr

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.