Catégories
Newsletter

« Nymphéas noirs », un polar en peinture

L’art de mêler enquête policière et fascination pour les « Nymphéas » Claude Monet

Bonjour Amoureuses et Amoureux de polars,

La semaine dernière, j’ai annoncé mon projet de série policière audio sur les réseaux et cela a été super bien accueilli. Alors aujourd’hui, tout en bas de cette newsletter, je vous dévoile la couverture et le titre de ce nouveau projet !

FUN FACT

Glouglou hic

À votre avis, qui était le plus soûl ?

  1. Le directeur du zoo qui n’a pas vu les voleurs
  2. La dinde.
  3. Les voleurs de la dinde.
  4. Celui qui a mangé la dinde après.

Réponse : en bas de cette newsletter


TOPS DE LA SEMAINE


CHRONIQUE

Un polar étourdissant et en peinture…

Genre : roman policier

Mots clés : peinture, nénuphars, femmes

J’ai aimé :

  • Poésie et style direct : j’ai beaucoup aimé la plume variée de l’auteur qui oscille entre instants poétiques et actions tranchantes. Cela donne beaucoup de caractère au roman.
  • La narration : malgré un style narratif particulier, il est très bien exploité. On sait toujours où on est, de quel point de vue… Et puis, alala… je ne veux pas trop en dire, mais c’est très bien mené de la part de l’auteur !
  • La peinture : je ne suis pas particulièrement fan de peinture. Malgré tout, Michel Bussi a réussi à m’embarquer dans le monde extraordinaire des peintures de Claude Monet. Car l’histoire se déroule à Giverny, lieu très important pour le peintre. Toute la symbolique derrière la vie de cet artiste et de ses « Nymphéas » m’a passionnée.
  • Humour et sérieux : encore une fois Michel Bussi m’a séduite par son écriture, tantôt teintée d’humour, tantôt empreinte de sérieux. Ça rend le récit à la fois léger et profond.

J’ai moins aimé :

  • Un poil trop de digressions : c’est vrai que certaines digressions sur la peinture apportent beaucoup à ce roman, notamment sur une grosse moitié du roman. Mais, il y en a quelques unes qui étaient de trop pour moi, notamment vers la fin quand le rythme s’accélère et qu’on tourne les pages frénétiquement…

À savoir : malgré quelques scènes un peu stressantes (mais c’est très court à chaque fois), ce roman est à découvrir par tous les fans de polars, même les trouillards. Vraiment, c’est un gros coup de coeur pour moi. Je l’ai dévoré !

Résumé : « Trois femmes vivaient dans un village. La première était méchante, la deuxième était menteuse, la troisième était égoïste. Elles possédaient pourtant un point commun, un secret en quelque sorte : toutes les trois rêvaient de fuir… « 

Tout n’est qu’illusion, surtout quand un jeu de miroirs multiplie les indices et brouille les pistes. Pourtant les meurtres qui troublent la quiétude de Giverny, le village cher à Claude Monet, sont bien réels. Au cœur de l’intrigue, trois femmes : une fillette de onze ans douée pour la peinture, une institutrice redoutablement séduisante et une vieille femme aux yeux de hibou qui voit et sait tout. Et puis, bien sûr, une passion dévastatrice. Le tout sur fond de rumeur de toiles perdues ou volées, dont les fameux Nymphéas noirs. Perdues ou volées, telles les illusions quand passé et présent se confondent et que jeunesse et mort défient le temps. Un étonnant roman policier dont chaque personnage est une énigme.

Acheter ce roman :


LES NEWS « MÊME PAS PEUR »

  • Appel à textes Les Reines du Crime : si en plus d’être une lectrice de polars, vous êtes aussi écrivaine, vous pouvez envoyer vos manuscrits aux Éditions du 38. Condition : une enquêtrice ou une criminelle doit être personnage principal. Plus de détails sur les Éditions du 38.
  • Sortie Poche : le roman Un(e)secte de Maxime Chattam (thriller) sort aux Éditions Pocket. Un trailer vidéo accompagne cette nouvelle édition : visionnez-le.

RÉPONSE

La bonne réponse était la 2 hic (la dinde) ou la 3 hic (les voleurs).

Histoire vraie : 2020 – Trois Lettons ont décidé de fêter l’anniversaire de l’un d’entre eux de manière… originale ! Après être entrés par effraction dans un zoo, ils ont volé une dinde. Non content de leur méfait, ils sont allés sur une plage pour picoler. Toujours accompagné de la dinde, ils l’ont fait participer à leur petite beuverie en lui faisant ingurgiter de la vodka. La police, alertée par le propriétaire du zoo, a retrouvé ces drôles de fêtards et a rendu la dinde au zoo. Elle est apparue plus tard au journal télévisé TV3 Latvija, saine et sauve, mais visiblement éprouvée. Sur ce… à la vôtre !


SÉRIE POLICIÈRE AUDIO

Le concept : j’ai écris une enquête policière et je la conte dans une expérience immersive qui va vous faire vibrer. La saison 1 comportera 11 épisodes de chacun 10 à 15 minutes. Ainsi, chaque semaine, vous découvrirez l’avancée de cette enquête haletante dans un format totalement novateur. Je vous en dis plus très bientôt.

À très bientôt.

Trouillardement,

Rose, la romancière nomade

1 vendredi sur 2, par e-mail : les meilleurs romans policiers qui ne font pas peur, et du fun, gratuitement !🕵️

En cliquant sur "rejoindre", vous acceptez de recevoir un mail par semaine et approuvez notre politique de confidentialité. Vous pourrez vous désinscrire à tout moment à l'aide du lien dans les mails ou en m'envoyant un email à bonjour@roselivres.fr

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.